le site de La Robertière

http://robertiere.fr/

Décembre 2012 (Inondations)


Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie !

Il pleut depuis deux jours. Tonnerre, éclairs, bizarre en plein mois de décembre, mais bon, ça fait la joie des nappes phréatiques. Du coup, l'Ognon déborde une nouvelle fois, mais pas autant qu'il y a deux mois jours pour jour, les photos en témoignent. Ces photos témoignent aussi que l'écoulement des eaux, contrecarré par le merlon, ne se fait plus de façon naturelle, le merlon empêchant l'eau de suivre la pente du terrain. Quelles en sont les conséquences ?
--> La première est touristique, nous avons une superbe retenue d'eau qui crée un lac magnifique, j'ai entendu des Nains annoncer que la prochaine fois on verrait des planches à voile voguer sur ce plan d'eau. D'ailleurs il y a là une idée à creuser à mon humble avis de Nain, en ces temps difficiles un plan d'eau pourrait rameuter des touristes, suffit d'ouvrir une chambre d'hôtes, voire un terrain de camping, à la Robertière, ça pourrait être cool, non ?
--> La seconde est plus embêtante : rappelez-vous, le merlon a déjà perdu des plumes en octobre, mais là, l'eau ne pouvant passer en-dessous est passée par-dessus et cette fois-ci, si l'on compare avec octobre, elle a emporté le double, voire le triple du merlon. Va-t-on s'amuser à réparer une nouvelle fois le merlon ou va-t-on se mettre à réfléchir sérieusement à une solution plus radicale ? Si on ne réfléchit pas, va falloir envisager d'acheter une pelleteuse parce qu'à chaque fois qu'il pleuvra, ce sera la même rengaine, faudra remblayer une fois l'eau redescendue.
--> La troisième, les riverains commencent à en avoir assez de préparer les parpaings chaque fois qu'un épisode pluvieux important est annoncé ! Quoiqu'on en dise, avant qu'un ingénieur incapable ait pondu cet amas de terre, l'eau ne montait pas aussi haut et ne menaçait pas autant les maisons..
Alors, va-t-on se mettre à être raisonnable, pour une fois ?
Le Nain Specteur blasé...

18 décembre 2012 : l'eau s'est retirée, le merlon est dans un piteux état... Faut cliquer sur la photo pour accéder à la galerie !



29 décembre 2012 : Que dire ? L'eau s'est retirée, emportant avec elle le rire des enfants... non, pardon, je m'égare, emportant avec elle le merlon : le chemin est inutilisable pour les vélos, poussettes et fauteuils d'handicapés sur une quinzaine de mètres. De jolies phrases commencent à voler, la dernière en date : "Heureusement qu'ils sont en déficit, au moins ils ne feront plus de conneries..." Moi je me demande vraiment qui a pondu ce projet de merde sans essayer d'en analyser les conséquences. Bien sûr, on ne peut pas tout prévoir et la nature ne se laisse pas dompter avec quelques mètres cubes de terre, faut pas avoir fait les Mines pour le savoir ça, hein ? Enfin, l'heure est aux festivités, passez de bonnes fêtes de fin d'année et on se retrouve l'année prochaine pour de nouvelles aventures, foi de Desperate Nain !!!!